So

En 1986, Peter Gabriel sortait son album So, le premier à porter officiellement un nom. Certes pour le coup, il ne s’était pas foulé, mais les suivants ne seront guère plus évocateurs. So est clairement un virage dans la carrière de Peter Gabriel. Un album accouché dans la douleur qui obtint un franc succès commercial. Il s’agit pour moi d’un album culte, avec des morceaux comme ‘Mercy Street’ que je classe dans mon top 5 de Gabriel et le très étrange ‘We Do What We’re Told’ dont l’histoire se rapporte à un expérience terrifiante, milgram’s 37, sur le rapport des hommes à l’autorité. ‘Red Rain’ fait également partie des merveilles de cet album et impossible de passer sous silence son duo avec Kate Bush, tube international que l’on entend encore régulièrement  sur les radios : ‘Don’t Give Up’.

Pourquoi je vous parle de cet album ? Je viens de me rendre compte que je l’avais en quatre éditions différentes après l’acquisition du coffret CDs, DVD, vinyles la semaine dernière. Collectionnite aigüe ? Culte du So ? Un peu tout ça. En 1986 je courrais acheter le vinyle chez LP Records à Saint Brieuc. En 1991, j’achetais d’occasion le CD dans une boutique de Toulouse, ma platine étant restée en Bretagne. En 2012, lors de la sortie des coffrets, je commandais le trois CDs incluant le Live In Athens 1987. En 2014, je regardais jalousement un ami se faire offrir par sa douce le coffret XXL à la sortie du concert de Peter Gabriel au Zénith de Strasbourg. En 2015 je trouvais une édition vinyle en bon état de So (l’autre s’étant noyée avec tous mes vinyles dans une inondation). Enfin, lundi dernier, passant devant la vitrine de ma boutique d’occase préférée, je tombais sur ce coffret qui me faisait de l’œil depuis quelques temps et je craquais évidemment, car je suis faible. 4 CDs, 2 DVDs, 2 vinyles et un beau bouquin de 60 pages, un magnifique objet de collection. Je vais enfin pouvoir regarder ce live à Athènes, écouter quelques singles comme ‘Courage’, ‘Sagrada’, la version piano de ‘Don’t Give Up’ et découvrir So DNA ou la genèse de l’album So.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.