Idées noires

On m’accuse de pessimisme, de broyer du noir, de voir toujours le verre à moitié plein, c’est peut-être un peu vrai. Pourtant j’aime rire, je vous l’assure, la preuve, j’adore les Idées Noires de Franquin. Franquin, je l’ai découvert avec Gaston Lagaffe il y a très longtemps. Quand je suis tombé sur ses BDs, j’ai hurlé de rire pendant des nuits entières à lire et à relire ses gags. Et je hurle toujours de rire à chaque fois que je lis une planche de maître. Son génial personnage, fainéant, écolo, antimilitariste et naïf avec ses inventions farfelues, ses gaffes monumentales et ses coups de gueule, présente une facette du monde du travail que peu d’humoristes et dessinateurs ont su aussi bien croquer.

J’ai découvert le côté obscur de Franquin un peu plus tard, avec les idées noires. Là aussi j’ai ri, mais pas de la même façon. Dessins au Rotring, sujets douloureux, humour noir et grinçant, les Idées Noires sont l’autre facette de ce dessinateur de génie qu’est Franquin. Tout ce qui ne cadrait pas trop avec la ligne éditoriale du Journal de Spirou, il l’a exprimé dans un supplément plus adulte qui ne durera pas très longtemps hélas. Chasseurs, militaires, curés sont égratignés au fil des pages sans prendre de gants. Et des fois le propos est vraiment méchant, j’adore ça !

Cette BD, je l’ai longtemps cherchée dans les librairies d’occasion, mais peine perdue, édition originale hors de prix ou rééditions introuvables. C’est mon petit dernier, qui à Noël dernier, a dégoté la merveille pour son papounet adoré. Une réédition toute récente que je n’avais pas vu passer. Autant dire que je me suis jeté goulûment sur l’ouvrage et avec délectation, j’ai beaucoup ri, sans doute parce que c’est très noir. Et puis, récemment, je suis tombé sur Il Était Une Fois Idées Noires chez Fluide Glacial, une édition racontant la genèse de ces dessins en noir et blanc et dévoilant un peu l’artiste qu’était Franquin. Le Franquin dépressif est présenté ici sous au tout nouvel éclairage et les propos des dessinateurs qui ont travaillé avec lui ainsi que ses propres interviews dévoilent de nombreuses facettes d’un personnage que je ne connaissais pas si bien finalement. Le livre contient également de nombreuses planches tirées des Idées Noires et de collaborations diverses. Bref si comme moi vous avez tous les Gaston Lagaffe, les Idées Noires, quelques Spirou, ce bouquin, même s’il n’est pas indispensable devrait vous séduire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.