Sevrage

0h00, réveillé avec des bouffées de chaleur.

2h00, réveil en sursaut, angoissé.

4h00, émeutes urbaines, nous nous replions dans une habitation délabrée. Dans un placard, est rangé le téléphone portable de Mike Portnoy. Je sais qu’il contient une bombe nucléaire. Je m’en saisi. Sur l’écran archaïque s’affiche : bombe… boum… boum. Je le lance au loin par la fenêtre. Éclair de feu, explosion assourdissante, souffle de poussière, la bombe atomique vient d’exploser.

6h00, réveil dans un état d’agitation extrême, la journée risque d’être éprouvante…

Je suis en plein sevrage après 30 jours sous Librax, un anxiolytique. Terrifiant.

Il est libre max…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.