Le billet facile

Lorsque l’on a pas grand chose à raconter, il suffit de parler des prochains albums qui arriveront à la maison, bref des nouvelles commandes. Parce que là, sincèrement, entre la reprise du travail, le développement des photos de Rome qui me donnent du fil à retordre et les heures de sommeil à rattraper (le décalage horaire Rome-Strasbourg), je suis complètement à la ramasse. En plus lundi j’ai planifié une visite à la Fondation Beyeler pour aller voir l’expo Monet avant qu’elle ne s’achève et mon potager, laissé à l’abandon pendant une semaine, ressemble à la forêt amazonienne. Pire que tout, niveau chronique, je prends du retard, écoutant en boucle le dernier Solstafir depuis plus d’une semaine, sans me décider à écrire une ligne, histoire de faire durer le plaisir.

Bon alors je vais vous parler de mes dernières commandes d’accord ? Je pourrais également m’étendre sur l’arrivée de Nicolas Hulot au gouvernement, mais je ne le peux plus (devoir de réserve oblige), ceci dit, même si Hubert Reeves salue l’événement, je pense que le petit gars idéaliste va vite faire ses valises, confronté à la dure réalité du libéralisme économique qui se fout bien de savoir de quoi demain sera fait. Je pourrais vous parler de ce mec qui s’est pendu hier, mais désolé, je n’ai jamais écouté Soundgarden, (à la base je ne suis pas très Grunge). Sur les médias sociaux, la folie des élections a été remplacée par l’émotion suscité par ce décès prématuré, bon, faudra tout de même que j’écoute ce groupe au moins une fois.

Et ces derniers achats alors ? Oui, pardon… Il n’y en a pas tant que ça en fait, une semaine d’absence, ça refroidit la carte bleue. La bonne nouvelle c’est que Dam Kat a réussit son crowdfunding et que l’album Alwan verra le jour, que Existence va enfin sortir l’album Origins début septembre que Leprous prépare un nouvel album pour cet été et que Antony Kalugin (Karfagen, Sunchild) sort un album live.

Je n’ai pas pu résisté à l’appel dernier Steven Wilson même si son précédent disque me laisse toujours dubitatif. Impossible de passer à coté de Cosmograf, un projet solo décidément de très bonne facture. Je suis curieux d’écouter également le nouveau Existence, depuis le temps qu’il est en chantier. Comme je n’ai jamais vu Karfagen ni Sunchild en live, l’achat du AKP s’imposait et enfin, puisque je n’en ai jamais écouté, une petite plongé dans le prochain Comedy Of Errors me semblait indispensable. Et puis, ce midi, vient de tomber la pré commande du nouvel Amplifier, encore un incontournable, l’été sera très musical.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.