Quoi de neuf docteur ?

Après avoir semé des euros un peu partout sur la planète, l’heure est à la récolte. Les arrivages remplissent la boite aux lettres ces derniers jours et le temps me manque pour tout écouter. Pour Anubis, je l’ai déjà écouté à plusieurs reprises en numérique et nous avons même publié sa chronique. Je referai des écoutes plaisir plus tard, quand l’envie m’en prendra. Pour Lion Shepherd, plus délicat, il est arrivé alors que j’étais en complet épuisement physique après un weekend de concerts, sous forme de vinyle de surcroît, ce qui veut dire poser la galette, la retourner, effort quasi insurmontable ces deux derniers jours. Je lui ai quand même consacré deux écoutes. Kamil avait également glissé dans le paquet un album solo de 2012 Gospel Of Judas dont je n’ai écouté que les premiers titres pour l’instant et qui semble prometteur. Et puis il y a le live de Karfagen/Sunchild que j’ai abondamment écouté et regardé et qui fera l’objet d’une chronique, cela va de soit.

Mais non content de récolter et sans doute par crainte d’une pénurie, je sème à nouveau à tout vent, le dernier The Watch en vinyle et tant qu’à faire le coffret collector de RPWL, A New Dawn dont je suis en train de regarder la vidéo (promo oblige).

Cela ne me laisse guère de temps pour lire, mais je viens de commencer un polar très glauque, Mapuche de Caryl Férey, que je vais essayer, je dis bien essayer de lire jusqu’au bout. Sinon, je n’ai plus de fièvre mais ça plane pour moi, du mal à rester debout, mis je m’en fou, je viens de commander le dernier live de Ray Wilson, Time & Distance avec un CD consacré à Genesis, que du bonheur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *