Quoi de neuf dans la boite aux lettres ?

 

Je suis toujours dans ma période déballage. Voici les derniers achats arrivés à la maison cette semaine. The Watch et Anathema en vinyle, Roger Waters et Galahad en CD. Cela fait beaucoup à écouter en peu de temps sachant que je bossais sur deux chroniques pendant ce temps, toutefois, j’ai trouvé quelques heures pour découvrir ces nouveautés. Le premier à passer dans le lecteur fut Roger Waters, honneur aux anciens. Il faudra que je me plonge dans ses textes au vitriol plus tard, mais pour une première découverte je suis déçu, il faudrait que Roger se remette de The Final Cut et The Wall un jour. La seconde découverte fut consacrée à Galahad. Le CD est dans le pool pour ma prochaine chronique. Des titres déjà présents sur de précédents EPs et CDs, revisités pour certains et quatre nouvelles pièces dans une orchestration symphonique principalement piano chant, un régal. Jeudi est arrivé le dernier The Watch, en vinyle, une seule écoute, car la platine 33 tours portable n’a pas été encore inventée. Sans surprise, The Watch renoue avec un rétro progressif de très belle facture à la façon du Genesis de seventies. Et puis ce matin, le très décrié Anathema était dans la boite. Enfin ! Il me nargait glorieusement dans les rayons de la Fnac depuis quelques jours. Il tourne en ce moment sur ma platine et je dois avouer que je ne regrette pas l’achat, tout particulièrement pour la face B du second disque.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.