Scores

Je vous l’ai déjà dit, j’accompagne mon petit dernier (maintenant plus grand que moi), aux compétitions de tennis de table, d’abord parce que j’aime ce sport, ensuite parce qu’il n’a pas encore son permis de conduire, pas plus que les potes de son équipe. Une compétition de ping pong, cela peut durer de 5 heures pour les plus courtes jusque 12 heures dans les cas extrêmes. Oui c’est long. Difficile d’emporter un bouquin quand en bruit de fond il y a les pic poc poc poc pic et les applaudissements des supporters. Et puis, comme je l’ai dit je crois, j’aime ce sport, alors dès qu’il y a des échanges qui valent le coup d’œil, j’assiste au set. En plus, je suis mandaté officieusement par le club, pour ramener des clichés des compétitions, pour illustrer le site de l’association. Mais voila, avec une bonne quinzaine de compétitions dans l’année, varier le plaisir des clichés, ce n’est pas de la tarte. Balle en suspension, expression des visages, joueur en pleine action, salle, perspectives tordues, poses longues, j’ai tout donné. Ce weekend, couvrant le top 16, je me suis aperçu que inconsciemment, j’avais orienté mes clichés autour du tableau de score. Le visage de l’arbitre, partiellement caché derrière les points, concentré sur le match en cours, est un inépuisable sujet et l’objet lui même avec l’alignement des tables offre quelques possibilités intéressantes. J’aime particulièrement la photo en noir et blanc de Michel, soixante dix ans passés, toujours pongiste et arbitre ce jour là.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.