Les temps modernes

Remplacez cent ouvriers méritants par vingt machines anonymes.

Cent ouvriers dont les salaires annuels cumulés payeront les vingt cerveaux de silicone qui les remplaceront. Cent ouvriers se levant à l’aurore, se couchant la nuit tombée contre vingt machines actives nuit et jour, minutes après minutes. Des employés dévoués, passionnés, certes pas infaillibles, mais palliant aux faiblesses du système par leur intelligence. Vingt robots obtus, sans discernement, répétant inlassablement le même travail.

Certains des ouvriers remerciés, accueilleront les machines dans leur foyer pour les remplacer, cruelle compensation…

Nombres de ces hommes et femmes étaient âgés, cela ne coûtait pas si cher de les laisser terminer leur carrière paisiblement. Au lieu de ça, la machine prend leur place, leur passion.

Ce sont les temps modernes, vous êtes dépassés, mais continuez de nous servir encore quelques avant que l’on vous jette.

Et si après tout cela, vous pouviez encore nous aider gracieusement, ce serait parfait.

Merci pour votre participation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.