Dans mon iPhone n°10

Mon iPhone est quasiment vide cette semaine et pourtant nous avons reçu de nombreux albums, Glaston que je suis en train de découvrir, Downriver Dead Men Go que j’ai écouté un peu hier, Plenty avec Tim Bowness et le nouveau Whyzdom. Pas mal. Reste PHI, du metal prog que j’ai écouté plusieurs fois déjà et le Crippled Black Phoenix sur lequel je n’ai pas eu le temps encore de me pencher.

Vous devez penser, à raison, que je suis un peu masochiste de me lancer dans un album de post rock instrumental déjà sorti, mais voila, un des arguments de cet album c’est l’omniprésence de piano, et moi et le piano, c’est une longue histoire d’amour. En plus j’aime bien me remettre en question, sortir des sentiers battus, sinon ce ne serait pas drôle de chroniquer.

Si mon iPhone est presque vide, ma liste d’albums commandés est impressionnante :

  • Tide de Riversea, un projet de Marc Atkinson et Bredan Eyre
  • Saison 8 de Lazuli (je ne vous les présente plus)
  • Letters to Maro de Frequency Drift que j’ai écouté de nombreuses fois déjà avant que Lolo me vole le CD.
  • The Wandering Caravan de Marco Ragni que j’ai chroniqué il y a peu
  • Sounder de Tesseract que l’on ne chroniquera pas, une promo en streaming (mais quand comprendront-ils)
  • Radio Voltaire de Kino que j’ai à peine survollé, je me le réserve pour plus tard
  • Brave de Marillion, la réédition
  • Ayreon Univerve – The Best of Ayreon Life
  • Somewhere in Between de Cloud-Cucko-Land (une merveille)
  • The Day is Gone de Karmamoi
  • the last chance de Monnaie de Singe (incontournable)
  • The Visitor de Arena (la réédition vinyle)
  • Habitants de Habitans
  • Gleb Kolyadin de lui même que Lolo à chroniqué
  • The Gift, le projet de Francis Descamps
  • Origins de The Mars Chronicles (enfin)
  • Et un jour peut-être, je dis bien peut-être, le DVD de Gens de la Lune…

Des fois je me dis que je suis un gros malade, mais des fois seulement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *