Boudicca

Je suis né en terre de Bretagne, il y a plus de cinquante années. Un royaume balayé par les vents d’ouest, chahuté par les tempêtes d’équinoxes et iodé par l’océan et la mer qui se rencontrent entre l’île de Sein et la pointe de Raz.

La Bretagne est une terre de légendes, dernier bastion de la culture celtique sur l’ancien continent. A l’adolescence, en pleine recherche de repères, je me suis plongé dans la musique celtique avec délectation, Dan Ar Braz, Gilles Servat, Tri Yann, Alan Stivel, Gwendal et également dans ces légendes venues d’Irlande où il est question de Tuatha Dé Danann, de Cuchulainn, de Kernunos et de Morrigan. J’ai lu des récits anciens, des contes et légendes, des essais sur la civilisation celtique et suis tombé dernièrement, par hasard, sur le livre de Jean-Laurent Del Socorro, Boudicca, la princesse guerrière.

C’est en me renseignant au sujet du livre, que j’ai découvert son existence historique. Elle a d’abord joué sur PS4 avant de devenir roman puis être cité par Tacite dans Agricola, ou l’inverse, je en sais plus.

Boudicca prit les armes contre l’empire romain lorsqu’au décès de son époux Prasutagos son royaume fut rattaché à Rome. D’abord, princesse, elle devin guerrière puis reine avant de prendre le commandement d’une armée, qui pendant quelques mois, tint têtes aux légions romaines.

Le roman de Jean-Laurent Del Socorro raconte, avec une belle plume, l’histoire de Boudicca, de sa naissance jusqu’à se mort, et contrairement à certains auteurs, il a fait un réel travail de documentation sur la civilisation celtique, son panthéon, ses rituels et l’esprit celtique lui-même avec ses différents protagonistes, druides, guerriers, rois, leur relation à la nature, à la vie, la délicate cohabitation qui s’installa avec l’envahisseur venu de Rome. Entre roman historique et onirique, l’auteur nous dépeint une femme avec ses faiblesses, ses souffrances et sa rébellion bouillonnante. Inutile d’être un érudit en celtisme pour apprécier ce roman bien écrit, entre aventure, amour, combat, politique et histoire, vous vous évaderez en découvrant une civilisation méconnue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.