Record battu (Dans mon iPhone n°27)

Gallery

This gallery contains 27 photos.

On pourrait imaginer que l’été signe la trêve des labels, que tout le monde part gentiment bronzer ses fesses sur les plages bondées de la Côte d’Azur. Mais non, pas de repos pour le musicien, la saison des festivals et … Continue reading

Overloaded (Dans mon iPhone n°26 je crois)

Image

Comment vous dire, entre mon déplacement à Besançon, la fête de la musique, le concert de Galaad et de Lazuli, le développement de photographies, le bac pour mes deux garçons et trois migraines en sept jours, je n’ai pas eu vraiment le temps de vider ma boite mail, d’écouter les promotions, de chroniquer, de relire la prose de mes confrères, de lire des bouquins ou de même de regarder des séries TV. Sans compter que j’ai reçu pas mal de musique : le vinyle d’Alco Frisbass, les deux CDs de Fleesh, le dernier Apogee et que je reviens de Chez Paulette avec Mon Grand Amer de PYT.

Alors qui y a t-il dans mon iPhone ? En fait la même chose que la semaine dernière. Je n’ai pas eu le temps de convertir les nouveaux CDs sur iTunes en ALAC, d’importer les promotions mp3, d’écouter autre chose que Fleesh, Apogee, PYT et Alco Frisbass (c’est déjà pas mal), du coup aucun changement. Avec un peu de chance, entre deux déplacements cette semaine, je trouverai le temps de faire une mise à jour.

Dès que j’aurai un peu de temps, je rédigerai le live report de vendredi soir et transcrirai l’interview ‘exclusive’ de Lazuli, réalisée dans la campagne (enfin derrière la salle du pub rock).

Finalement ma vie professionnelle et privée se résument à ceci : quatre à cinq heures de conduite, deux à trois heures étouffantes, épuisantes et passionnantes sur place, une douzaine d’heures de coma sous médocs très forts, puis de nouvelles heures devant l’ordinateur à traiter les informations recueillies, les analyser, les mettre en forme.

Parfois je ferme les yeux et je ne fais rien pendant quelques minutes. Vous n’avez pas idée comme c’est bon… de recommencer juste après à bosser. Et tout ça pour quoi ? Pour cent-cinquante lecteurs les bons jours. J’adore ma vie !

 

Obésité (Dans mon iPhone n°25)

Gallery

This gallery contains 18 photos.

Quelques achats, quelques promos, des écoutes en retard et mon iPhone déborde à nouveau. Je me suis offert California de Marco Ragni qui était réédité, L’Albatros de Seven Reizh pour découvrir ce concept album livre intrigant. Nous avons reçu Galasphere … Continue reading

Des choix, toujours des choix (dans mon iPhone n°22)

Gallery

This gallery contains 16 photos.

Cette semaine, j’ai réceptionné en quelques heures trois albums, le second Alco Frisbass, commandé en vinyle, The Gift (si si, il est arrivé) et Anubis qui traverse les océans en ce moment. Pendant ce temps j’écoutais Art Of Illusion dont … Continue reading

Panique à bord (Dans mon iPhone n°13)

C’est le printemps et les labels se lâchent. Les promos tombent du ciel comme la grêle des giboulées de mars et l’équipe fonctionne au ralenti. Autant dire tout de suite, il y a embouteillage. Non content d’empiler les promotions, je récolte également les fruits de crowdfunding et pré commandes multiples : Kino, Persefone, The Thirteenth Sun, Camembert, Arena pour les vinyles, Ayreon, The Mars Chronicles, Monnaie de Singe, Lazuli pour les CDs, c’est la folie. Dans les promos nous trouvons des poids lourds comme Tesseract, Spock’s Beard ou Toundra qu’il serait difficile de passer sous silence. Et non content d’être inondés de musique, les invitations pour concerts pleuvent.

Ce weekend, Aathma fut principalement à l’honneur à la maison avec le nouveau Tesseract et Toundra. Je n’ai pu encore aller jusqu’au bout du dernier Spock’s Beard, sans doute n’y arriverai-je jamais, j’ai toujours eu quelques difficultés avec ces ricains depuis de départ de Neal. Persefone, malgré son côté growl, à immédiatement séduit ma femme, du coup j’en ai lâchement profité pour l’écouter souvent et fort tout en développant les photographies du concert. Ma chère et tendre a même profité de mon inattention pour envoyer en message un Miguel le guitariste – alors que l’on parlait business – pour lui dire qu’elle adorait l’album, comment voulez-vous travailler de manière professionnelle dans ces conditions, nan sérieusement. Il a adoré.

The Thirteenth Sun, recommandé par un petit suisse metalleux au goût sûr fait également les beaux jours de ma platine, je n’en ferai pas la chronique maintenant que j’ai lu celle d’un confrère, mais je ne peux que vous le conseillé très chaudement. Je sens d’ailleurs, qu’avec TesseracT, Persefone, The Thirteenth Sun et Whysdom, je suis en train de me faire une nouvelle crise de forgeron après quelques mois de flower power, l’appel du printemps sans doute. Ça tombe bien puisque nous venons de recevoir Ophelian Fields du groupe Seyminhol, du metal sympho français.

J’attendais The Gift qui devait sortir au mois de mars, mais celui-ci semble terminé non ? J’espère que son aventure ne sera pas aussi épique que celle d’un certain DVD de Gens de la Lune qui commence sérieusement à me taper sur le système.