Le Fan Club

Image

Imaginez un fan club, des milliers de personnes qui rêvent d’être vous, qui vous suivent fidèlement depuis 10, 20, 30, 40 ans, qui vous écoutent, qui vous adulent. Des milliers dévoués, admiratifs, se levant aux aurores pour vous, sortant de leur lit en pleine nuit pour vous, affrontant les éléments pour vous qui êtes au chaud, toujours là quand vous passez, fidèles même si vous les négligez des années durant, et qui, pour seule récompense, ne reçoivent qu’un pins par an.

Un fan club.

Imaginez que vous trouviez soudain ces fans trop encombrants, trop nombreux, trop coûteux avec leur pins annuel. Imaginez que vous en sélectionnez un petit nombre, les plus fidèles, les plus anciens, pas forcément les meilleurs, juste ceux qui habitent là où il sera le plus simple pour vous de les rencontrer. Vous leur proposez un lecteur mp3 low cost et un vieux single remixé. Ils seront les gardiens du temple, votre garde prétorienne, les élus. Ils continueront d’œuvrer pour vous, de vous aduler, de recevoir un pins et qui sait un titre mp3 par an.

Après tout ils seront moins nombreux.

Et les autres, tous les autres, les laissés pour compte, que deviendront-ils ? Sans vous comme guide, oubliés de leur idole, continuant d’aimer malgré le rejet, continuant de vous aduler malgré tout. Vont-ils dépérir, finir pas tourner la page ou se sentir abandonnés ? Vont-ils un jour vous détester, salir votre image, saboter le petit fan club des élus, perdre la foi ?

Vous, vous vous en foutez, vous n’avez plus besoin d’eux. Enfin si, encore un peu, le temps de la transition. Alors vous allez garder le secret, leur faire croire qu’ils sont indispensables, le temps que tout soit prêt. Après, vous pourrez les abandonner, l’esprit tranquille, ne conservant que le mini fan club trop fier d’être les élus, des esclaves qui vous serviront bien.

Jusqu’à la prochaine purge…