Broadchurch

Image

Un bled anglais et ses falaises au bord de la mer où tout le monde se connaît, un flic malade, grincheux et étranger, une collaboratrice du cru et un adolescent mort, ainsi débutait la saison une de Broadchurch.

Nous venons juste de terminer la saison trois.

Vous reprenez les deux mêmes enquêteurs, le grognon (David Tennant) et celle qui a toujours faim (Olivia Colman), gardez des figures emblématiques des deux premières saisons, vous ajoutez quelques nouveaux personnages et un viol et vous obtenez huit épisodes passionnants.

Le principe est toujours le même, l’enquête tourne autour des habitants de Broadchurch, des personnes qui se connaissent presque toutes depuis l’enfance, et qui soudain, sont suspectées, tour à tour, d’avoir commis l’irréparable. Et cela fonctionne à chaque fois bien entendu, les scénaristes sont très forts et les acteurs pas mauvais.

Trish Winterman, une femme pas toute jeune ni franchement sexy, est victime d’une violente agression sexuelle lors de la fête d’anniversaire d’une de ses amies. La liste des suspects devient très vite impressionnante : tous les hommes présents ce soir là à la fête, plus de cinquante, dont le mari de la victime. Les deux enquêteurs partent à la course aux témoignages, alibis et découvrent rapidement que l’affaire sera, une fois encore, sordide et complexe.

La saison trois est quasi indépendante des deux premières, mais si vous ne connaissez pas, commencez par la saison une, et si vous accrochez, continuez.

The end is near

Image

“Un jour, Dieu imposa à Noé une tâche singulière. Il lui ordonna de construire une arche qui eût les dimensions d’un navire, mais la forme d’une caisse gigantesque. Le bateau devait comporter trois étages divisés en compartiments. Ces pièces seraient pour les occupants de l’arche et pour les provisions.”

Pendant ce temps, au pays de Kangourous, le vieux flic un peu maboule parcourait la route de la pluie pour voler un chant aux chamans. Kevin se mourrait une nouvelle fois pour passer de l’autre côté du monde et rechercher des enfants sans chaussures, Nora rentrait dans une machine infernale ouvrant un passage vers une autre réalité, et Laurie plongeait dans l’océan pour mettre fin à ses jours.

La saison finale de The Leftovers parle du septième anniversaire de la disparition, de la fin du monde, de la mort, du désir d’en finir avec la vie. Les six derniers épisodes de la saison se déroulent en Australie. Matt se meurt d’un cancer, la Bible trouve une suite dans les tribulations du shérif de Garden, les Kevin sont noyés par une folle, les antalgiques pour chiens endorment les humains, les traversées entre la Tanzanie et Melbourne finissent en partouze et le président des Etats-Unis doit tuer son jumeau qui lui-même doit l’assassiner.

Une troisième saison complètement barrée, au rythme lent, où toute la vérité sera faite sur les disparus. Une série qui s’achève réellement, par un long monologue de Nora après avoir sauvé une chèvre piégée par des colliers de perles.

Je vais pouvoir passer à la saison 7 de The Games Of Thrones puis la saison 3 de Broadchurch et juis suis bien tenté par la saison 1 de The Orville Mais d’abord, j’ai un gros bouquin à lire, 2312 de Kim Stanley Robinson.