Octoberon

Même si pendant l’été, ma folie dépensière se calme une peu, je trouve toujours moyen de commander quelques albums. Les deux derniers en date, à être arrivé, sont The Hay Man Dreams de Cosmograf et Octoberon de Barclay James Harvest. Si le premier est une nouveauté, le second est une réédition.

Vous me direz, j’aurai pu m’offrir la réédition de Misplaced, mais je n’en avais pas envie, parce que l’ayant en vinyle et CD et adorant la première version , je ne désirai pas ré découvrir le chef d’œuvre de Fish en 5.1. Par contre la réédition de Octoberon, classé comme un des albums les plus progressifs de Barclay James Harvest, un groupe que je connais très mal à bien y réfléchir, me faisait furieusement envie. Deux CDs, un DVD (oui je sais encore une édition 5.1). Me voila replongé dans les années 70 avec l’édition originale remasterisée en 24 bit, un nouveau mix stéréo et le 5.1 que je n’écouterai peut-être pas, oui parce que 5.1 implique home cinéma chez moi, en mon pauvre ampli Yamaha, avec ses enceintes moisies ne donne pas envie d’écouter de la musique. Il va falloir que je me penche plus sur le cas de Barclay James Harvest à l’occasion car l’album est vraiment sublime.

Pas un mot sur le Cosmograf ? Allez si, un petit. Il semblerait que Robin est renoncé à copier Porcupine Tree, et c’est une excellente nouvelle. J’en reparlerai plus en détail dans une chronique sur le webzine, si je trouve le temps.

Les prochains arrivages devraient être le dernier Steven Wilson qui fait déjà couler de l’encre alors qu’il n’est pas sorti et le second album de Innerspace très désiré après une longue longue attente.

4 thoughts on “Octoberon

  1. Comme quoi on trouve de la nouveauté dans le passé , bonne écoute, et je vais me pencher sur ces deux albums que je ne connais pas, merci pour l article

Leave a Reply to greg ex odd Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.