Moon Halo – Together Again

Image

Si j’écoute Moon Halo, c’est principalement parce que Marc Atkinson, le chanteur du groupe, figure dans mon top ten vocal.

J’ai connu Marc avec Nine Stone Close puis en solo, avec Riversea et enfin dans Moon Halo.

Leur premier album Chroma ne m’avait pas emballé outre mesure, justement parce qu’il était plus pop rock que progressif. C’est également le cas du second, intitulé Together Again, mais cette fois j’étais préparé psychologiquement.

Et comment résister à la pochette signée Maurice Bishop, cet arbre rouge dans un ciel bleu qui porte une balançoire ?

Together Again, ce sont treize titres sur lesquels jouent et chantent Marc Atkinson, Ian Jennings, David Clements, Alex Cromarty, Martin Ledger et Anne-Marie Helden.

Les claviers sonnent eighties, la rythmique est un peu trop disco à mon goût, la batterie pourrait presque être programmée, les guitares rappellent d’autres groupes comme Pink Floyd ou Dire Straits, les titres possèdent des formats resserrés et pourtant le CD passe en boucle sur ma chaîne depuis son arrivée. Un tour de magie qui tient à la douceur de la voix de Marc mais également à des compositions habilement écrites.

Il faut dire que certaines pièces comme ‘If This Is All There Is’ rappellent Peter Gabriel ou Fish dans ‘Life Goes On’. ‘Wasteland’ est probablement le morceau de facture le plus progressif et dans mes préférées il y a ‘Stories To Tell’ au superbe solo de guitare.

Tout n’est pas parfait cependant. Dans ‘It Was You’ qui débute et s’achève comme un quarante-cinq tour, j’ai l’impression d’entendre un chat miauler dans le fond pendant le refrain, à moins qu’il ne s’agisse de claviers malheureux.

Comme son titre l’indique, Together Again est un album au message étonnamment positif en ces temps sombres, des textes remplis d’espoir, d’amour, qui parle de la vie, de retrouvailles, des générations, exception faite de ‘It Was You’ et ‘The Sandman Is Waiting’ aux atmosphères plus lourdes.

Together Again ne figurera sans doute pas dans la liste des albums de l’année mais il aura une place toute particulière dans ma discographie, le genre de disque que l’on déguste avec plaisir lorsque l’on désire s’aérer la tête. Allez le découvrir, il est sur Bandcamp.

Teeshirt : Aisles